Le ‘Aïd el Adha, ou la fraternité des fils d’Abraham

Le sacrifice d’Abraham,
toile de Charles Le Brun (XVIIe s.)

Nos compatriotes musulmans fêtent aujourd’hui l’Aïd el Kébir, ou ‘Aïd el Adha, fête du sacrifice pour commémorer celui du fils d’Abraham. Par sa symbolique, cette fête nous rapproche les uns et les autres – juifs, chrétiens, musulmans, tous fils d’Abraham – dans une même fraternité monothéiste.

Mais plus encore, cette continuité incarnée par le ‘Aïd el Adha nous rappelle, s’il en était besoin, à quel point Dieu, Yahvé, Allah constitue pour nous tous l’objectif à atteindre mais que nous n’atteindrons jamais. D’aucuns l’appelleront Lire la suite

Kippour universel ?

Kaufmann : Day of Atonement

Aujourd’hui, la communauté juive commémore dans le monde le jour du Grand Pardon.

C’est le jour de « l’expiation », c’est-à-dire que Dieu pardonne à tout homme qui se tourne vers lui. Yom Kippour succède au Nouvel An juif, Roch Hachana, car les deux sont inséparables. L’une indique le sentier à prendre, la seconde le sommet à atteindre. Entre les deux, Techouva, une « marche » longue de dix jours permet aux croyants de travailler sur eux-mêmes, de changer leurs cœurs et de se réconcilier les uns avec les autres. Ce n’est qu’après seulement que le pardon de Dieu est possible. La journée de Kippour est marquée par la prière, le jeûne et les sollicitations du pardon. Aucun travail, aucun repas, aucune distraction ne doit détourner le croyant de ce jour saint.

Nous vivons dans un monde émaillé de conflits, de guerres, de violence, d’exclusion, de Lire la suite