Mieux savoir pour mieux comprendre

Carte de la Syrie, carefrance.org

Bizarrement, après avoir occupé l’actualité tout au long des derniers mois, la Libye, la Tunisie, l’Égypte et même la Syrie semblent avoir disparu de nos médias. On y retrouve de temps en temps quelques entrefilets concernant le nombre de morts de la veille – plus de 30.000 en vingt mois de conflit – ou la décision de la France d’aider l’opposition syrienne, en distribuant des enveloppes à la frontière syro-libanaise. Mais que deviennent les quelque 650.000 refugiés syriens[1], dont une centaine de milliers au Liban, plus encore en Turquie et en Égypte, et près de 200.000 en Jordanie ? Que se passe-t-il à la frontière entre la Syrie et l’Irak ? Comment survivent les habitants de Damas et d’Alep ? Que devient Deraa, point de départ de cette guerre civile qui n’en porte pas encore le nom ? Lire la suite

Information, surinformation, désinformation

Image d’une vidéo diffusée le 9 octobre sur Sahara Médias.

La presse nous a récemment informés de la mise en garde d’un chef islamiste radical contre toute intervention militaire occidentale au Sahel. Ce jihadiste, nous dit-on, menace directement la France, son président et nos compatriotes otages de l’AQMI (Al Qaïda au Maghreb islamique). Le message, déclamé “en un français parfait”, est doublement surprenant.

Tout d’abord, il émane d’un groupe qui n’a en réalité rien à voir avec la milice AQMI. Le MUJAO, ou Mouvement pour l’Unicité (Tawhîd) et le Jihad en Afrique de l’Ouest, est l’un des trois groupes qui opèrent au Sahel et se réclame d’une proximité avec Al Qaïda. Nos quatre otages français sont Lire la suite