La diplomatie du chéquier

Visite de cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani à Gaza le 23 octobre 2012.

Ça y est. L’émir du Qatar se prend pour un homme d’État.

Comme la Tunisie lui a signifié qu’il n’était pas le bienvenu pour l’anniversaire de la Révolution, comme l’Égypte lui a laissé entendre que sa visite était inopportune, il s’est rabattu sur la bande de Gaza. Il faut dire que maintenant qu’il a tombé le masque, le wahhabite Al-Thani peut se sentir en famille avec le Hamas. Non que l’organisation islamiste n’ait pas été élue d’une manière démocratique, mais son refus de participer aux élections  à venir montre que ses dirigeants Lire la suite